Travis partage le nouveau single « Raze The Bar » avec Chris Martin de Coldplay et Brandon Flowers de The Killers

Travis a partagé un nouveau single mettant en vedette Chris Martin de Coldplay et le leader des Killers, Brandon Flowers.

La chanson « Raze The Bar », qui est le deuxième morceau extrait du prochain album du groupe « LA Times », raconte l'histoire de la fermeture du très apprécié Black & White Bar de New York. Vous pouvez l'écouter ci-dessous.

Le repaire de Greenwich Village a attiré de nombreux groupes célèbres et de nombreux créatifs locaux au fil des ans, de The Strokes au graffeur Richard Hambleton, mais il a été fermé pendant la pandémie.

Healy a déclaré à Julia Migenes : « Tout le monde y allait, parce que c'était près d'Irving Plaza et tous les groupes y allaient toujours. Ce bar était un lieu de poésie, tout cela était tellement positif pour les artistes. Ensuite, ils ont dû le fermer et le propriétaire est entré une nuit et a arraché chaque morceau du bar et l'a blanchi à la chaux pour que plus personne ne puisse plus jamais avoir le bar. La chanson ressemble donc à une nuit imaginaire au bar.

Parlant de la façon dont la collaboration est née, Healy a ajouté : « J'ai appelé Chris, j'avais un moment de 'Putain, je ne sais pas comment commander le disque'. Je l'avais trop écouté. J'avais un ordre de passage mais j'avais besoin de nouvelles oreilles alors j'ai appelé Chris et nous avons emprunté la Pacific Coast Highway et l'avons écouté.

« Il avait beaucoup de commentaires à faire et il a choisi cette chanson en particulier. Il disait 'Oh mon Dieu, c'est putain d'incroyable'. Alors nous retournons à la maison et il va au piano et il commence à en jouer. Je me disais : « Tu devrais chanter dessus ». Il m'a dit : « Oui, je vais chanter, mais tu devrais aussi amener plus de gens à chanter dessus ». Alors j’ai appelé Brandon et il m’a dit « bien sûr ». Alors tous les deux sont entrés et ont chanté dessus.

Il poursuit : « Ils sont à peine audibles mais c'était plutôt l'esprit du truc. Il y a comme un grand chœur avec un grand groupe de personnes. C'est une très très belle chanson.

Pendant ce temps, Travis devrait soutenir The Killers lors de leur tournée de 16 dates au Royaume-Uni et en Irlande plus tard cet été.

« Ça va être super. Nous sommes amis depuis des années et des années maintenant et Ronnie (Vannucci Jr.) et Brandon sont les gars les plus gentils », a déclaré Healy.

« C'est bien d'être à nouveau un groupe de première partie. J'adore être un groupe de soutien. Cela me rappelle l'époque où nous faisions partie d'Oasis (sur la tournée « Be Here Now » en 1997). Nous y sommes allés tous les soirs pour les faire sortir de la scène, ce qu'un bon groupe de première partie devrait faire. Vous continuez, l'autre groupe vous regarde depuis les coulisses en disant « Fuck ». Et puis ils arrivent et font un meilleur spectacle grâce à cela.

Il a poursuivi: « J'ai dit à Brandon: 'J'espère que tu sais que nous allons continuer tous les soirs et essayer de te faire sortir de la scène' et il riait. Il m'a dit : « Amène-le », donc ça devrait être génial. Ce sont des gars formidables.

La sortie de « LA Times », qui sortira le 12 juillet et peut être précommandé/pré-enregistré ici, survient 25 ans après que le LP phare de Travis, « The Man Who », a catapulté le quatuor dans la stratosphère commerciale, passant 11 semaines au numéro un du classement des albums britanniques. Cela leur a également valu une place de titre légendaire à Glastonbury.

Travis avait déjà interprété l'intégralité de « The Man Who » en 2018 et bien qu'ils n'aient pas l'intention de le faire à nouveau cette année, Healy a récemment déclaré qu'il envisageait potentiellement une tournée pour le 30e anniversaire de leur premier album de 1997, « Good Feeling ».

« Ce serait vraiment génial », a-t-il ajouté. « Ce serait un bon album à faire. En 2027, putain d'enfer, tu imagines ? (Après tout ce temps), je suis étonné que nous nous en sortions encore.