Regardez Courtney Love rejoindre Billie Joe Armstrong sur scène pour le concert intimiste du groupe de reprises à Londres

Billie Joe Armstrong de Green Day a été rejoint sur scène par l'icône de Hole Courtney Love alors que son groupe de projet parallèle The Coverups a présenté un spectacle intime de classiques du rock à Londres ce soir (mardi 27 février).

Suite à l'annonce des deux concerts surprises dans la capitale la semaine dernière, le groupe – célèbre pour ses concerts impromptus avec des interprétations de classiques du rock – est monté sur scène au Garage d'Islington devant une foule qui comprenait Glen Matlock des Sex Pistols ainsi que Clem Burke de Blondie et la légende de la comédie Frank Skinner.

« Comment allez-vous, les gars? » » dit Armstrong en arrivant sur scène. « Nous sommes The Coverups, nous jouons des reprises. C'est le genre de choses que nous faisons à la maison. Nous sommes juste des amis qui se réunissent et passent du temps ensemble, et c'est juste un karaoké glorifié.

« Sans plus attendre, voici notre première chanson », a-t-il conclu, avant que le groupe n'éclate dans « A Million Miles Away » des Plimsouls.

Après une série de standards tels que The Ramones, Pretenders, Sex Pistols, Bryan Adams, The Clash et David Bowie – assistés par une foule sauvage et répétée scandant « Billie, Billie, Billie putain de Joe » – le leader et son des amis ont invité un invité spécial sur scène.

« Mesdames et messieurs, Courtney Love », a invité Armstrong, avant que l'icône du grunge ne prenne le micro et ne réponde : « Merci, Billie Joe. Je m'appelle Courtney Love – vous ne vous souvenez peut-être pas de moi. Je vis dans une grotte à Birmingham depuis environ neuf ans. Nous allons essayer, putain, n'est-ce pas ? »

Elle et le groupe se sont ensuite lancés dans une interprétation pleine d'entrain de « He's a Whore » de Cheap Trick avant de reprendre « Even the Losers » de Tom Petty. Love reviendra plus tard pour une reprise de « Surrender » de Cheap Trick. Parmi les autres moments forts, citons les versions de « I Think We're Alone Now » de Tommy James & the Shondells (telles que présentées sur l'album solo de verrouillage d'Armstrong « No Fun Mondays »), « Last Nite » de The Strokes, « Drain You » de Nirvana et « Dois-je rester ou dois-je partir » par The Clash.

Voir les images, les photos et la setlist du spectacle ci-dessous.

La setlist des Coverups était :

« A Million Miles Away » (couverture des Plimsouls)
« Je veux être sédatif » (reprise des Ramones)
« Ready Steady Go » (couverture de Génération X)
« Je pense que nous sommes seuls maintenant » (couverture de Tommy James & the Shondells)
« Message d'amour » (couverture de Pretenders)
« L'été 69 » (couverture de Bryan Adams)
« Walking Out on Love » (reprise de Paul Collins Beat)
« J'ai combattu la loi » (couverture des Crickets)
'Ever Fallen in Love (With Someone You Shouldn't've)' (reprise des Buzzcocks)
«Je m'ennuie tellement avec les États-Unis» (couverture de The Clash)
« Ziggy Stardust » (couverture de David Bowie)
« Danser avec moi-même » (couverture de Génération X)
« He's a Whore » (reprise de Cheap Trick – avec Courtney Love)
«Even the Losers» (reprise de Tom Petty – avec Courtney Love)
'Neat Neat Neat' (couverture de The Damned)
« Drain You » (reprise de Nirvana)
« Last Nite » (reprise de The Strokes)
« American Girl » (reprise de Tom Petty et les Heartbreakers)
« L'amour est pour les perdants » (couverture de The Longshot)
'Fox on the Run' (couverture douce)
« Rockaway Beach » (reprise des Ramones)
« Dois-je rester ou dois-je partir » (couverture de The Clash)
'Surrender' (reprise de Cheap Trick – avec Courtney Love)
Bis:
« Where Eagles Dare » (reprise de Misfits)

Les Coverups joueront un autre concert à Londres au 100 Club vendredi 1er mars, avant une tournée mondiale pour soutenir leur album de 2024 « Saviors », qui célèbre également les 30 ans de leur album révolutionnaire « Dookie » et de leur disque phare de 2004. Idiot americain'. Visitez ici pour les billets et plus d'informations.